DES EDITEURS EXEMPLAIRES !

Le 1er décembre de l’année dernière mourait, à Paris, André Schiffrin éditeur exigeant, sévère à l’égard de l’édition américaine qu’il accuse de cupidité sacrifiant la qualité au profit immédiat.

Son père, Jacques Schiffrin, juif non pratiquant, avait fui la Russie durant la Grande Guerre. Il s’établit en France en 1920. Dès 1923, il fonde « Les éditions de la Pléiade » et c’est en 1931 qu’il crée la « Bibliothèque reliée de la Pléiade », édition de luxe des grands auteurs français et étrangers qui devint une collection de référence.

Cherchant un partenaire lui apportant des fonds, c’est son ami Gide qui pousse Gaston Gallimard à intégrer la « Bibliothèque de la Pléiade » aux éditions Gallimard; nous sommes en 1933. Mais sous la pression des lois anti-juives de Vichy, ce dernier renvoya Jacques Shiffrin pour pouvoir continuer à éditer en France !

C’est André Gide qui organisa et finança la fuite de la famille Schiffrin aux Etats-Unis. Jacques s’installa à New-York et créa les éditions Pantheon Books. Il mourut en 1950.

André Schiffrin avait six ans à son arrivée aux U.S.A. Né français, devenu américain, il se fit éditeur en 1962 sous le label Pantheon. Il introduisit ainsi aux Etats-Unis : Jean-Paul Sartre, Gunther Grass, Michel Foucault, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras… Racheté par Random House, cet éditeur exceptionnel fut contraint, à la fin des années 1980, de donner sa démission pour désaccord sur l’orientation éditoriale cherchant uniquement la rentabilité maximum.

Aussi intraitable que son père, il fonde une maison d’édition à but non lucratif, « The New Press », et édite Noam Chomsky, Claude Simon, Jean Echenoz contre les géants de l’édition américaine. Il se distingue par ses livres critiques à leur égard, ainsi « L’édition sans éditeur ». Avec son gendre Joseph Stiglitz, il fonde un club anti-FMI.

En 2003, il retourne en France; il y meurt à Paris le 1er décembre 2013.

 



3 Responses to “DES EDITEURS EXEMPLAIRES !”

  1.   sosie Says:

    Bonjour !

    Bonne idée de rappeler ces éditeurs érigés en modèle par rapport à notre époque qui aurait tendance à privilégier la quantité. Pauvres prescripteurs ! Comment font-ils ?

  2.   http://nouveaufrancaislivres.blogspot.fr/ Says:

    Very great post. I simply stumbled upon your blog and wanted to say that I have truly loved surfing around your weblog posts. In any case I’ll be subscribing to your feed and I’m hoping you write once more soon!

    •   hesteve Says:

      Excusez mon retard à vous répondre mais je ne maîtrise pas bien l’anglais. Je rougis sous vos compliments et suis heureux que mon blog vous ait plu. Je débute et il me faut encore permettre un abonnement à mon flux; ce que je ferai bientôt. Merci encore et à bientôt !

Leave a Reply