#6eRépublique : CE QUE NOUS ENSEIGNE LA GRECE ANTIQUE

Les anciens grecs préconisaient qu’une assemblée élue devait être constituée de nombreux représentants car une grande quantité d’hommes est plus difficilement corruptible qu’une petite. Parce que, pris en corps, le peuple représente une somme de compétence et de prudence supérieure à celle d’un homme seul, quel qu’il soit. Par ailleurs, le peuple est en quelque sorte l’usager de l’Etat, or « l’invité juge mieux de la chère que le cuisinier. »

Néanmoins, ARISTOTE penchait pour le gouvernement de quelques uns, sans doute à cause du degré d’éducation, insuffisant à ses yeux, du peuple de son époque. D’où sa recommandation à l’Etat de ne pas se désintéresser de l’éducation des citoyens.

Les lois de PERICLES, instituant en 451 avant J-C, le paiement des fonctions publiques permirent aux citoyens les plus pauvres d’accéder à toutes les charges (hormis celle de stratège). Réforme capitale puisqu’elle permet à la cité d’Athènes de devenir dans les faits une démocratie. La condition de citoyen devient donc un métier pour beaucoup de petites gens qui touchent un salaire modeste.

 

Continuons à puiser dans l’Histoire des exemples nourrissant notre réflexion pour mettre sur pied une nouvelle constitution, la 6ème du nom.

Voir notre catégorie « politique et écologie » et plus particulièrement :

http://uneplumeadhoc.weboblog.com/#6eRépublique-la-constituante-un-precedent-fameux/

Vous pouvez signer sur www.m6r.fr afin de réclamer une 6ème République !



Leave a Reply